Comtek Expo

Antonio Fiori : Entreprise engagée, « oui »… Entreprise providence « non » !

Spread the love

Nous appelons scientifiques et citoyens à défendre avec nous ces idées. Notre intention n’est pas d’approfondir la nature de la matière, pas plus d’ailleurs que la nature de l’esprit. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Un homme qui se noie cherche à agripper même à une paille de riz ». Pour déterminée que soit l’attitude de ses dirigeants, pour digne de respect que soit leur cause consistant à défaire la déflation, leur expérimentation aux confins de la magie noire risque de se révéler fatale pour leur pays, comme pour le reste du monde. Étymologiquement, l’Histoire est une vision. L’économie d’échelle désigne la baisse du coût unitaire grâce à l’augmentation de la capacité. Cette loi va faire de la France le seul pays à avoir un tel niveau de contraintes couvrant tous les droits fondamentaux. Mais, s’il n’y a rien d’imprévu, point d’invention ni de création dans l’univers, le temps devient encore inutile. En ce qui concerne la France, seulement 10% des voyages combinés dans la région intègrent la Réunion. Enfin, notre enquête menée sur 600 PME à travers la Chine démontre une légère amélioration du moral des entrepreneurs au mois de janvier, après la baisse enregistrée en décembre 2014. C’est le plus complet exemple qu’en offre l’histoire ; mais, partout où il y a eu un sacerdoce, cette méthode a été plus ou moins appliquée. La santé connectée doit venir au chevet de notre système de santé publique. Nous avons appris de la grippe espagnole qu’une nouvelle épidémie peut soudainement apparaître au moment-même où une version plus ancienne est en train de s’atténuer, quand une nouvelle forme du virus apparaît, ou quand certains facteurs environnementaux font augmenter le taux de contagion. Sans aller jamais jusqu’à ces vicieuses confusions, qui altéreraient radicalement les transitions encyclopédiques, il sera fréquemment utile de réduire ainsi la hiérarchie élémentaire des spéculations réelles à trois couples essentiels, dont chacun pourra d’ailleurs être brièvement désigné d’après son élément le plus spécial, qui est toujours effectivement le plus caractéristique, et le plus propre à définir les grandes phases de l’évolution positive, individuelle ou collective. A qui sert-il en effet de lutter contre un mal (la déflation) si le prix consiste à remettre en cause tout le système ? L’analogie qu’on pouvait établir, jusqu’ici, entre le salarié d’à présent et le serf d’autrefois, perd donc de sa justesse. L’écorce sautera, si le vieil arbre se gonfle sous une nouvelle poussée de sève. Nous la rencontrons aussi bien en Syrie, sous les Séleucides, en Chine, et au Japon, où l’empereur reçoit les honneurs divins pendant sa vie et devient dieu après sa mort, enfin à Rome, où le Sénat divinise Jules César en attendant qu’Auguste, Claude, Vespasien, Titus, Nerva, finalement tous les empereurs passent au rang des dieux. La coutume est là le souverain arbitre pour toutes choses ; justice et droit signifient la conformité à la coutume. Ce qui détruit la conscience de citoyenneté et renforce l’interprétation, souvent fausse, que ceux qui apportent le moins à la vie nationale reçoivent plus d’aides que ceux qui portent le poids des charges inhérentes à toute modernisation. Elle devient un processus identitaire qui comporte des phases diverses, des « conversions » de formes, des risques d’exclusion et des constructions de projets liés à sa personne. Et ca c’est l’autre sujet du jour : la réforme fiscale. La volatilité extrême et malsaine des marchés ces dernières années a précisément été provoquée par des événements « hautement improbables », en l’occurrence par des réajustements et par des liquidations de positions opérés par des investisseurs ayant sciemment pris trop de risques. La France s’est enorgueillie de sa Révolution et elle en est fière. Allant jusqu’à une perte de PIB par habitant de 14% à horizon 2030, pour le Bertelsmann stiftung, un think tank pro-européen allemand. Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour définir un système satisfaisant de valorisation de notre production. Car si le travail n’est pas notre seul salut, il est encore notre principal gagne-pain.

Archives

Pages