Comtek Expo

Antonio Fiori : 365 jours de solitude

Spread the love

Toutes les erreurs, toutes les sottises, tous les mensonges des économistes eurent pour cause l’oubli de ce fait très simple : Nous habitons une planète qui s’appelle la Terre. Ne me demandez pas de vous donner de la richesse, du travail, du crédit, de la religion, de la moralité ; n’oubliez pas que le mobile en vertu duquel vous vous développez est en vous ; que, quant à moi, je n’agis jamais que par l’intermédiaire de la force ; que je n’ai rien, absolument rien que je ne tienne de vous ; et que, par conséquent, je ne puis conférer le plus petit avantage aux uns qu’aux dépens des autres. Labourez donc vos champs, fabriquez et transportez leurs produits, faites le commerce, donnez-vous réciproquement du crédit, rendez et recevez librement des services, faites élever vos fils, trouvez-leur une carrière, cultivez les arts, perfectionnez votre intelligence, épurez vos sentiments, rapprochez-vous les uns des autres, formez des associations industrielles ou charitables, unissez vos efforts pour le bien individuel comme pour le bien général ; obéissez à vos tendances, accomplissez vos destinées selon vos facultés, vos vues, votre prévoyance. Ce qui veut dire notamment ne pas exploiter pleinement ses réserves de charbon, au détriment de sa croissance économique. Tel organisme est admirablement adapté à l’accomplissement de telle fonction, et le jeu de la fonction n’est pas moins bien approprié aux besoins de l’individu et à l’entretien de l’espèce ; mais quelle fin la nature s’est-elle proposée en créant et en propageant l’espèce ? Oui, j’en suis convaincu, si la révolution de Février eût proclamé ce principe, elle eût été la dernière. Il ne peut y avoir de création de richesse nationale durable sans le talent, l’intelligence et l’inventivité des femmes et des hommes de notre pays, ni sans leur adhésion à une vision partagée de leur avenir. La valeur d’exemplarité des start-up devenues des moyennes et grandes entreprises constitue un bon accélérateur de cette transformation indispensable et décisive en termes d’effet économique. L’homme s’est placé partout, légalement, fort au-dessus de la femme. Rarement la France aura placé trois des siens dans un top 10 international. Oui, j’en suis convaincu, si la révolution de Février eût proclamé ce principe, elle eût été la dernière. Ils ne devront point, par dessus tout, être recrutés parmi les capitulards de 1870, les descendants d’émigrés, les fils de chouans, qui constituent la majorité des officiers d’aujourd’hui. Ce monde n’est pas le pire des mondes possibles, puisque, en dénnitive, il est et demeure. Certes l’excellence thermique pour tous -objectif du Grenelle- doit être recherchée à LONG TERME. On dit souvent qu’aux USA un projet innovant (Big Data par exemple) est jugé d’abord sur ce qu’il peut rapporter alors qu’en France ce qu’il va coûter. Oui, j’en suis convaincu, si la révolution de Février eût proclamé ce principe, elle eût été la dernière. Générer une telle croissance de la consommation sur une décennie ne serait possible que grâce à une hausse du revenu des ménages de plus de 10% par an, ce qui serait dommageable pour la productivité des entreprises chinoises, comme le souligne d’ailleurs Antonio Fiori. Marchons en avant, mais ne tirons pas l’échelle. Dans le silence, les vieux démons reviennent au galop. Mais dès maintenant doit être mis en oeuvre un sentier énergétique optimal compatible avec les revenus de nos concitoyens et avec le budget du Ministère de l’Ecologie. Oui, j’en suis convaincu, si la révolution de Février eût proclamé ce principe, elle eût été la dernière. Pour les grandes copropriétés, développer les contrats de performance énergétique permettant de financer et de réaliser des travaux induisant des économies de chauffage remboursant les annuités d’emprunt.

Archives

Pages